Voulez-vous que les gens puissent trouver vos photos lorsqu’ils font des recherches dans Google ou les médias sociaux?  Voulez-vous que les moteurs de recherche puissent «comprendre» vos photos et leur donner de la visibilité?  Pour y arriver, plusieurs petites choses doivent être faites.  Rien de compliqué, il faut seulement prendre le temps de le faire.  Je vous explique ici comment bien référencer vos photos!

comment bien référencer ses photos

Le référencement

 

Les ordinateurs de Google, Facebook, 500px, etc, ont besoin de savoir ce que représente une photo pour pouvoir la proposer aux gens qui font des recherches.  Si la photo montre un chien de race Labrador, on doit le dire aux ordinateurs.  Sans cette information, les moteurs de recherche ne pourront pas référencer la photo et ils ne la montreront pas aux gens qui font une recherche sur les Labrador.

Bien que l’intelligence artificielle permette maintenant  aux ordinateurs de « voir » les photos, cette technologie n’est pas encore présente sur toutes les plateformes.  Il y a aussi beaucoup d’informations que l’ IA ne peut savoir.  Pour l’instant, on doit encore faire le référencement à la main si on veut s’assurer d’avoir une bonne visibilité.

 

Sur votre site web:

 

– Le nom du fichier

La première chose que les moteurs de recherche regardent pour comprendre de quoi parle une publication est le nom des fichiers.  Par conséquent si le nom du fichier est significatif, ils pourront mieux référencer la photo.

Les noms générés par la caméra ne veulent rien dire (ex.: DSC-4752.jpg).  Utilisez un nom de fichier qui décrit sommairement ce qu’on voit dans la photo (ex.: portrait-femme.jpg ou paysage-automne.jpg).

Très important!  Vous devez absolument utiliser un tiret et non pas un trait de soulignement pour séparer les mots dans le nom du fichier.  Les moteurs de recherche perçoivent le tiret comme une séparation entre les mots importants.  Le trait de soulignement est interprété comme un caractère.  Si vous écrivez « portrait_femme.jpg », l’ordinateur va voir un seul mot qui ne veut rien dire.  Par contre si vous utilisez comme nom de fichier « portraitfemme.jpg », l’ordinateur verra les mots « portrait » et « femme » et il comprendra que la photo représente un portrait de femme.

Utiliser un tiret dans le nom du fichier.

– La légende et le texte alternatif

Lorsque vous insérez une photo dans un article sur votre site web, vous avez la possibilité d’écrire une légende et un texte alternatif.

  • La légende doit donner aux gens des informations supplémentaires sur la photo.  Le lieu et le contexte dans lesquels la photo fut prise, qui est la personne dans l’image, etc.  Généralement les gens verront la légende sous la photo.
  • Le texte alternatif doit décrire la photo avec le plus de précision possible.  Normalement les gens ne voient pas le texte alternatif.  Les moteurs de recherche vont lire ce texte afin de mieux comprendre la photo.  Le texte alternatif est également lu par les appareils qu’utilisent les mal-voyants pour naviguer sur internet.  Sans ce texte, ils ne pourront comprendre ce que montre la photo.  Google met en place différentes mesures pour rendre internet accessible aux gens ayant des handicaps ou autres difficultés.  Les sites dont les images ne contiennent pas de texte alternatif sont moins bien référencés.

 

Sur les médias sociaux (Facebook, Instagram, 500px, …)

 

Remplissez tous les champs d’information que la plateforme vous offre.  Sur Facebook et Instagram, vous avez la possibilité d’identifier les gens qu’on voit dans la photo ainsi que le lieu de la prise de vue.

Sur les médias sociaux dédiés à la photographie (500px, Flickr, etc) vous pouvez indiquer les paramètres techniques (vitesse d’obturation, diaphragme, ISO, etc).

Donnez toutes ces informations!  Chacune de ces données est un critère que les moteurs de recherche peuvent utiliser pour indexer votre image.  Plus il y en a, plus vous augmentez les chances que les gens puissent trouver vos photos.

méta données

Les mots-clés

 

Les sites comme 500px ou Flickr vous offrent la possibilité d’ajouter des mots-clés à vos photos.  Utilisez des mots-clés qui décrivent ce qu’on voit dans la photo.

Les mots-clés sur Instagram , les fameux “hashtags”, sont une toute autre histoire.  Je vous invite à lire mon article “Stratégie pour les hashtags” pour en savoir plus sur le sujet.

 

Comme vous pouvez voir, publier son travail sur le web demande du travail.  C’est un peu plus compliqué que simplement cliquer sur le bouton “Partager”!  Mais bon… ça prend ce que ça prend si on veut se faire connaître en tant que photographe!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.