Il y a quelques années, la photographie numérique me répugnait. « La vraie photographie, c’est le film, le travail en chambre noire, blablabla… » Pour différentes raisons, je fus obligé de me mettre au numérique (une de ces raisons était que je n’avais plus accès à une chambre noire). J’ai appris à exploiter un boîtier numérique et à travailler mes photos dans Lightroom. Au bout d’un certain temps, je dus admettre que cette nouvelle technologie était « pas pire ». Bon ok, je vais être honnête : c’est écoeurant! Jamais je n’ai été capable de faire avec du film ce que je fais avec le numérique. La photographie argentique a des limites. Toutefois je me promettais de ne jamais toucher à Photoshop car ça, c’est trop. Photoshop ce n’est pas de la photographie, c’est autre chose. Il y a quelques mois, dans le cadre d’un programme d’étude, je fus contraint d’utiliser cette « bête » car elle faisait parti des cours.

Je me suis mis à explorer cet outil. J’ai commencé par les outils de base et ensuite diverses techniques plus avancées que je découvrais grâce aux tutoriels sur YouTube. Aujourd’hui Photoshop fait parti de mon « workflow » principalement lorsque je travaille des photos de portrait et de mode. Je regarde la qualité et l’impact visuel des photos que je fais maintenant et tout ce que j’ai à dire est « wow!!! »

Le numérique a fait évoluer la photographie de façon radicale. On a aujourd’hui un langage visuel qui n’existait pas avec l’argentique. Alors, par pitié, ne vous limitez pas dans votre créativité photographique par nostalgie pour le bon vieux temps de l’argentique. Mettez-vous les mains dans Lightroom et Photoshop. Je peux même vous donner un coup de pouce avec Lightroom, je donne des cours de photo personnalisés…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.