La plupart des photographes font à la prise de vue des fichiers RAW.  Ces fichiers offrent des possibilités de traitement exceptionnelles comparativement aux fichiers JPG.  Ensuite vient le temps de l’archivage.  Si vous archivez les fichiers RAW natifs (les fichiers faits par la caméra), vous risquez d’avoir une mauvaise surprise.  Dans quelques années, votre logiciel de traitement d’image pourrait bien ne plus être capable de lire vos fichiers!  La solution est de convertir ses fichiers RAW en format DNG.

 

Quelques mots sur les fichiers RAW

            Le terme « RAW » désigne un type d’encodage pour un fichier photo mais il n’existe aucun fichier qui porte l’extension .RAW.  Un fichier RAW (qui veut dire en français « brut ») contient l’information que le capteur de votre caméra a enregistrée sans aucune forme de traitement.  Lorsque vous demandez à votre caméra de faire des fichiers JPG, l’information du capteur (fichier RAW) est traitée pour produire une image JPG.  La caméra fait ce que vous faites à l’ordinateur lorsque vous travailler votre photo pour ensuite l’exporter en format JPG.

Il existe autant de variante de fichiers RAW qu’il y a de compagnies de caméra et de technologies de capteurs.  Les fichiers RAW de Nikon portent l’extension NEF, ceux de Canon s’appellent CR2, etc.  Les fichiers NEF faits par un boîtier D850 ne sont pas encodés exactement comme les fichiers NEF faits par un Nikon D7100.  Il existe une centaine de type de fichiers RAW.  Vous trouverez sur le site de Adobe la liste de tous les fichiers RAW pris en charge par leurs logiciels.

 

Pour assurer la survie de son travail

Les compagnies qui fabriquent les logiciels de traitement de photo mettent dans les logiciels les codes des dernières variantes de fichiers RAW qui existent sur le marché.  À chaque mise à jour du logiciel, la bibliothèque de codes RAW est elle aussi mise à jour.  Dans quelques années, le code permettant de lire les fichiers RAW de votre caméra pourrait être retiré du logiciel et celui-ci ne pourra donc plus lire vos photos.  La solution pour éviter cette catastrophe est de transformer ses fichiers RAW en un format standard : le format DNG

La compagnie Adobe (qui fabrique Lightroom et Photoshop) a développé le format de fichier DNG (Digital NeGative).  Ce format a été adopté par tous comme le format « standard » pour les fichiers RAW.  Les logiciels sont donc supposés toujours pouvoir lire les fichiers DNG et ce format n’est pas supposé être modifié ou éliminé.  Il y a aussi des avantages à ce format, les fichiers DNG offrent les caractéristiques suivantes :

  • même latitude de traitement que les fichiers RAW;
  • un peu plus petits que les fichiers RAW;
  • les données XMP sont écrites dans le fichiers DNG plutôt que dans un fichier annexe (vous n’avez qu’à manipuler un fichier plutôt que deux lorsque vous voulez amener votre travail sur un autre ordinateur).

 

La conversion

Lorsque vous utilisez Lightroom, la conversion se fait lors de l’importation des fichiers dans la bibliothèque.  Il suffit de choisir l’option « Copier au format DNG » au haut de la boîte du menu Importation.  Dans l’onglet « Gestion des fichiers » dans le menu des Préférences, on vous offre divers réglages pour le codage des fichiers DNG.  Je choisie la taille moyenne pour les aperçus JPG; la taille réelle n’apporte pas beaucoup plus sinon qu’elle prend plus de place et est plus lourde à gérer pour l’ordinateur.

Pour ceux qui tiennent absolument à conserver les fichiers RAW originaux, vous pouvez utiliser l’option « Incorporer le fichier brut d’origine ».  Le fichier DNG que vous obtiendrez contiendra aussi le fichier RAW.  Avec le programme « DNG Converter », vous pourrez l’extraire du fichier DNG et ainsi retrouver le fichier RAW produit par votre caméra.  Toutefois les fichiers DNG seront deux fois plus gros.  Cette option peut être intéressante pour les photographes qui pourraient devoir prouver l’authenticité de leurs photos (notamment les photographes de presse).  Un fichier DNG est, d’une certaine façon, un fichier qui a été manipulé alors qu’un fichier RAW est tout droit sorti de la caméra.

Si vous avez beaucoup de fichiers RAW à convertir en DNG, l’option la plus simple est d’utiliser le programme  » DNG Converter  » disponible gratuitement sur le site de Adobe.  Comme son nom le dit, le programme sert à convertir les fichiers en format RAW.

J’espère avoir réussi à expliquer tout ça le plus clairement possible.  Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter ou à laisser un commentaire.  Je vous répondrez le plus vite possible!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.