J’ai beaucoup appris la photographie grâce au National Geographic. En regardant leurs photos, j’ai compris l’importance d’attendre d’avoir LA bonne lumière pour faire la photo. J’ai vu que les plus belles images se font lorsque la météo est horrible… raison pour laquelle il y a beaucoup d’images sous la pluie et sous la neige dans mon travail. Mais je crois que la chose la plus importante que le National Geographic m’a appris est l’importance de raconter une histoire avec la photo. La photo doit donner aux gens toute l’information. Une image montrant le quotidien d’un Montréalais doit pouvoir être comprise par quelqu’un habitant au beau milieu de l’Afrique et qui n’a jamais vu de béton de sa vie!

Je vois souvent des photographes présenter leurs photos et ensuite expliquer aux gens ce qu’ils voient dans l’image. Comme disait Yvon Deschamps : « On veut pas le sawoère, on veut le woère! » Dans une telle situation, les seules personnes qui pourront comprendre la photo sont ceux qui auront pu entendre le laïus du photographe; les autres verront une image qui n’a aucun sens. Certains photographes s’imaginent que les gens vont lire un texte pour comprendre leur travail! Faire lire les gens??? Bonne chance!!! Quant à ceux qui n’auront pas accès au « manuel d’instruction » pour comprendre la photo, ils n’y comprendront rien.

Comment raconter une histoire

Je vous fais ici une petite liste de choses auxquelles penser pour avoir une photo qui parle.

  • Avant-plan, plan principal et arrière-plan

    Donnez du contexte à votre sujet principal en incluant dans la photo des éléments de l’avant et de l’arrière-plan. Dans la rue, allez chercher les affiches, les pancartes avec le nom des rues. Assurez-vous qu’on puisse voir le numéro de l’autobus ou qu’on puisse lire facilement « Sécurité Incendie Montréal » sur le camion de pompier. Ces petits détails vont permettre aux gens qui regarderont les photos de savoir où l’image a été et à quelle période.

  • Montrer les gens en action

    Une photo dans laquelle il n’y a aucune présence humaine est toujours beaucoup moins intéressante. Il faut donc inclure des gens dans la photo question d’avoir un peu de vie. Seulement quelqu’un qui ne fait rien, c’est ennuyant et ça ne donne pas beaucoup d’information. Prenez la photo lorsque la personne a son cellulaire dans les mains et qu’on le voit bien. La technologie que représente un téléphone cellulaire va permettre de dater la photo et va aussi donner une idée de la société dans laquelle la photo a été prise.

  • Montrer les p’tits moments

    Trouvez des endroits riches en « événements » et faite la photo lorsque les gens réagissent à ce qui se passe autour d’eux. Vous êtes dans un parc, il y a des oiseaux et quelqu’un s’amuse à les nourrir? Montrez la scène! Attendez – si possible! – qu’un oiseau vienne dans la main de la personne manger les grains. L’idée ici est de

    montrer les petits moments précieux de la vie.  C’est ce qu’à fait Robert Doisneau et ses photos sont toujours d’actualité.  Ces instants de bonheur qui ne dure qu’une fraction de seconde et que personne ne voit valent de l’or aux yeux d’un photographe. Cherchez-les et montrez-les et les gens aimeront votre travail.

  • La bonne lumière

    La quasi totalité des gens ne voient leur entourage que le jour lorsqu’il fait beau. Faite de la photo tôt le matin, en soirée, lorsqu’il pleut, sous la neige, dans la brume, etc. Vous transformerez ainsi le quotidien en lieu magique, un conte de fée… ou presque.

  • Vivez avec votre sujet

    Vous ne pourrez jamais raconter une histoire avec vos photos si vous restez à l’écart. Approchez les gens, allez là où ils sont, mettez dans la même situation qu’eux. Utilisez un objectif courte focale et approchez-vous! Robert Capa disait : « si la photo n’est pas bonne, c’est parce que le photographe n’était pas assez près ». Je sais que pour plusieurs, approcher les gens représente un gros défi et parfois c’est simplement impossible à faire. Allez le plus près possible d’eux et tentez de ressentir ce qu’eux ressentent avant de faire les photos.

  • Évaluez vos photos à tête froide

    Allez lire mon article « Quelques trucs pour évaluer vos photos ». Laissez passer un peu de temps (au moins 1 semaine) et regardez à nouveau vos images. Est-ce qu’il y a une histoire dans la photo? N’hésitez pas à jeter les photos ennuyantes… vos spectateurs vous en seront reconnaissants!

Un commentaire sur “Comment raconter une histoire”

  • Voila un sujet bien couvert avec une illustration pertinente. Bravo pour cette présentation ‘éclairante’

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.