Un jugement rendu par un tribunal new-yorkais le 13 avril 2020 autorise le site web Mashable à utiliser la « publication » d’une photographe sans qu’il ait à lui verser une redevance quelconque.  Jusqu’à présent les tribunaux avaient toujours penché en faveur des artistes en protégeant leurs droits d’auteurs.  La décision du récent procès où la photographe Stephanie Sinclair a perdu face à Mashable vient bouleverser les choses.  Vous voyez, il y a une brèche dans nos droits d’auteur sur Instagram à cause d’une règle qui peut être interprétée de bien des façons.

 

Un règlement crapuleux de Instagram 

Lorsqu’on s’inscrit à Instagram, on doit cocher une case où on dit qu’on a lu et accepte les règlements de Instagram.  Les avez-vous déjà lu de A à Z ces règlements?  Personne ne les a lu!  En tant que gestionnaire de réseaux sociaux je connais les règles de Facebook, Instagram et cie assez bien, plus que la majorité des gens.  Toutefois je dois admettre qu’il y a des « nuances » que j’ignore.

Les règlements de Instagram disent que le photographe maintient ses droits d’auteur sur sa photo.  Cependant Instagram permet aux gens de partager comme bon leur semble la publication sans aucun égard envers les droits du photographe. 

Quelle est la différence entre une photo et une publication?

  • La photo est votre image en elle-même.  Quelqu’un ne peut pas faire une copie d’écran de votre photo pour ensuite l’utiliser comme bon lui semble.  Il devra respecter vos droits d’auteur.
Ceci est une « photo ».
  • La publication est votre photo avec l’encadré où on voit votre nom d’usager, le texte sous la photo, les mots clics (hashtags).  Si la personne utilise la fonction « partager avec… », elle peut mettre votre publication sur son site web (ou ailleurs!) et l’utiliser à sa guise.
Ceci est une « publication ».

 

La « logique » derrière ce règlement 

Instagram est un site web.  Sa mise en page, les outils qu’il offre aux gens lui appartiennent.  Lorsque vous postez votre photo sur Instagram, vous autorisez le réseau social à prendre votre photo et à l’intégrer à sa mise en page afin de pouvoir la montrer au public.  Seulement à partir du moment où votre photo est postée sur le réseau social, elle fait partie du site web de Instagram et ce dernier peut faire ce qui veut avec son site. Instagram autorise les gens à partager les publications de son site sans que la personne ayant fait la publication ait son mot à dire.

Doit-on continuer à utiliser Instagram?

Compte tenu que Instagram est LA plate-forme pour partager des photos, un photographe se doit d’être sur Instagram.  Nous ne pouvons malheureusement passer à côté du fameux réseau social.  Toutefois on devra être prudent.  Peut-être devrait-on mettre un filigrane plus gros sur nos photos?  Ou encore faire une mise en page pour nos photos qui va les rendre difficile à exploiter pour quelqu’un d’autre?

Mise en page qui rend la photo difficile à utiliser par un tiers.

Aussi il faut se rappeler que se faire voler ses photos sur le web est très rare.  Je vous invite à lire mon article sur ce sujet.

Lorsque je travaillais en argentique, chaque photo que je faisais était une œuvre pour laquelle j’avais durement travaillé.  Je me battais bec et ongle pour la protéger et faire respecter mes droits d’auteur.  Chaque photo était unique, un petit bijou que je plaçais dans un écrin pour le protéger.  

J’ai ajusté ma vision de la photographie face à la réalité des réseaux sociaux et du web en général.  Aujourd’hui les photos que je poste sur les réseaux sociaux sont faites pour être partagées!  Si quelqu’un veut partager ma publication Instagram sur son site web ça me fera plaisir!  Ça sera pour moi de la publicité.  On utilise les réseaux sociaux pour faire sa promotion.  Les publications qu’on fait sont comme des tracts publicitaires!  On veut qu’elles soient distribuées partout!  Je vais donc continuer d’utiliser Instagram comme j’ai toujours fait.

Les photos que je veux « protéger » sont sur mon site web.  Et là, les gens doivent respecter mes droits d’auteur.  Il y a bel et bien une brèche dans nos droits d’auteur sur Instagram, il faut en être conscient et trouver une façon d’utiliser la plate-forme avec ses imperfections.

Allez-vous continuer d’utiliser Instagram?  Allez-vous adopter une nouvelle stratégie vis-à-vis le réseau social?  Répondez dans les commentaires…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.