Est-ce que Photoshop est de la vraie photographie?  Chaque fois qu’il y a une rencontre entre photographes et que la question est lancée, la marde pogne!  Il y a d’autres questions qui foutent le bordel: “qu’est-ce qui est mieux, argentique ou numérique?” ou encore le droit à la vie privée dans les photos de rue.  Prochaine fois que vous serez avec des photographes, balancez une de ces trois questions et regardez le match de lutte!

 

De la vraie photo

Revenons-en à nos moutons: « Est-ce que Photoshop est de la vraie photographie? »  Premièrement c’est quoi de la “vraie” photographie?  Vous utilisez une caméra pour faire une image, vous faites de la photo.  Que ce soit de l’argentique, du numérique, du cyanotype, du collodion humide… c’est de la photo!

Le type de support choisi par le photographe fait partie de la démarche artistique (la plupart du temps).  Si je choisis de faire du cyanotype c’est parce que le ton de bleu, le contraste, la rendition des détails de cette émulsion me permettront de donner à mon image le rendu, la texture que je veux obtenir.  C’est un peu comme le peintre qui choisit l’aquarelle plutôt que la peinture à l’huile.  Dans les deux cas, il fait de la peinture seulement l’aquarelle donnera un rendu différent de la peinture à l’huile.  Le numérique est de la “vraie” photo quoi qu’en disent plusieurs adeptes de l’argentique.

 

Le numérique est trop facile

Je connais des gens qui n’ont aucune hésitation à passer un temps fou en chambre noire pour travailler leurs images mais qui refusent de faire le même travail à l’ordinateur parce que “ce n’est pas de la vraie photo”.  Honnêtement je trouve ce discours stupide.  C’est le même travail qui est fait, la seule différence sont les outils utilisés pour le faire.  Augmenter le contraste d’une photo en chambre noire ou le faire à l’ordinateur… même affaire!  Devrait-on dénigrer le numérique parce que c’est plus facile?  Posez la question c’est y répondre.

Dans le même ordre d’idée, il y a plusieurs photographes qui disent que lorsqu’on est un pro, on doit utiliser le mode « manuel » sur notre caméra.  Les modes « automatiques » sont pour les amateurs.  Non!  Ce n’est pas parce qu’on se donne plus de trouble en travaillant en « manuel » que nos photos seront meilleures.  N’hésitez pas à utiliser les modes automatiques.

 

On ne peut pas faire ça avec du film

Il y a un autre raisonnement anti Photoshop que j’entends souvent: “ce n’est pas de la vraie photo parce qu’on fait des choses qu’on ne pouvait pas faire avec du film”.  Si tous les photographes avaient mis en pratique cette affirmation, on ferait encore du daguerréotype avec des caméras à soufflet gigantesques.  Toutes les améliorations techniques auraient été balayées du revers de la main sous prétexte qu’on ne peut faire ça avec le daguerréotype.

Trop de post-traitement?

Le nœud de la question se trouve au niveau du post-traitement.  Il semblerait, aux yeux de plusieurs photographes, que passé un certain niveau de post-traitement, ce n’est plus de la photo.  Si j’ajoute des oiseaux dans le ciel, si je traite la photo pour que la modèle ait l’air d’une poupée de porcelaine… c’est de la “vraie” photo!  Le numérique permet de faire des choses incroyables, pourquoi je m’en passerais?  La photographie a évolué, les photographes doivent faire de même.

 

Soyons honnêtes

Tous les gens que j’ai entendu dénigrer le post-traitement sont des gens qui ne savent pas utiliser un ordinateur ou qui ont peur de devoir apprendre une nouvelle façon de travailler.  Leur discours anti Photoshop est en fait une excuse pour ne pas confronter quelque chose qui les effraie.  Je sais de quoi je parle, j’ai longtemps été un de ceux-là.

Pendant longtemps je me suis entêté à vanter la suprématie de l’argentique.  Je me réveillais la nuit pour haïr le numérique et Photoshop!  Un jour je n’ai pas eu le choix que de me mettre au numérique.  Un déménagement a fait en sorte que j’ai perdu ma chère chambre noire.  Les premières photos que j’ai travaillées dans Lightroom étaient horribles!  Ça faisait plus de 15 ans que je produisais des images de qualité professionnelle en chambre noire et là, en numérique, elles étaient affreuses!  C’est dur sur l’orgueil…  Ça m’a pris environ deux ans pour être capable de faire en numérique des photos à mon goût.  Il y a une période de transition qui effraie bien des photographes.  Certains choisissent de snober le numérique plutôt que de se retrousser les manches et d’apprendre à le maîtriser.

Si vous faites partie de ceux qui ne savent pas utiliser un ordinateur, faites-vous une faveur et allez prendre un cours d’initiation à l’informatique.  Je vois beaucoup de gens, souvent des personnes d’un certain âge (la génération analogique!), qui travaillent à l’ordinateur mais qui n’ont aucune idée de comment utiliser un ordinateur.  Gérer les fichiers sur le disque dur, créer des dossiers et des sous-dossiers, la différence entre les différents formats de fichiers, les profils de couleur, etc sont pour eux des mystères.  Ils ne doivent avoir aucun plaisir à travailler à l’ordinateur que ce soit pour faire du post-traitement de photo, du traitement de texte, naviguer sur le web ou autre.  Dans ces conditions, il est plus facile d’adopter un discours anti Photoshop.

 

Pas d’excuse!

En conclusion: cessez de chialer, retroussez-vous les manches et apprenez à faire du post-traitement!  Est-ce que Photoshop est de la vraie photographie?  OUI!!!  C’est la nouvelle photographie!

P.S.:  Si vous vous reconnaissez dans les exemples que j’ai décrits, ne le prenez pas personnellement!  Je n’ai pas l’habitude de tourner autour du pot lorsque je parle, je préfère l’approche directe.

Dans cet article, je parle de ma transition vers le numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.